Les emplois dans l’administration fédérale ont la cote

Au cours du premier semestre de cette année, le bureau de sélection de l’administration fédérale en Belgique, Selor, a reçu 112.711 candidatures pour des emplois dans cette administration. C’est deux fois plus qu’à la même période en 2012. Cette augmentation démontre, selon Selor, que l’administration fédérale est un employeur qui est de plus en plus prisé.

Selor s'occupe du recrutement pour plus de 150 services publics différents et principalement pour l'administration fédérale. Selon Stefanie Billiet, du bureau de sélection, l’augmentation importante du nombre de candidatures reçues par Selon souligne les avantages de travailler pour l'administration fédérale.

"Beaucoup de gens voient l'administration fédérale comme un employeur stable en ces temps de crise économique. En plus de la sécurité d'emploi, vous jouissez d'autres avantages: un contenu de travail intéressant, avec de nombreuses possibilités de formation et d'évolution de carrière.

La flexibilité de l'administration en tant qu'employeur a également le vent en poupe: les possibilités de travailler à la maison et de concilier vie privée et vie professionnelle sont très appréciées."

Le nombre élevé de candidatures lors du premier semestre s'explique également par le succès de certaines offres d'emploi. "Nous avons reçu de nombreuses candidatures pour les postes d'assistant administratif, de « calltakers » (intercepter les appels de citoyens aux services d’urgence et de sécurité, ndlr.), de chauffeurs et pour le personnel de réception dans différentes administrations fédérales", précise encore Stefanie Billiet.

"La modernisation de l’administration porte ses fruits"

L'année dernière, Selor avait comptabilisé 110.239 candidatures pour l'administration fédérale, contre 87.108 en 2011.

"C'est une bonne nouvelle, et cela prouve que la réforme que nous réalisons depuis un an et demi dans le secteur public porte également ses fruits", se réjouit Hendrik Bogaert (photo), Secrétaire d'Etat à la Fonction publique et à la Modernisation des Services publics (CD&V). "Nous investissons de façon sélective dans les secteurs critiques".

L'administration fédérale a d'ailleurs remporté le "Randstad Award" de l'employeur le plus attrayant, rappelle le Secrétaire d'Etat.