Les Diables et les Bleus ne marquent aucun but

La rencontre amicale qui opposait mercredi soir, au stade Roi Baudouin à BRuxelles, les équipes nationales belge et française de football s’est terminée sur un nul 0-0. Le match servait de préparation aux Diables Rouges au déplacement du 6 septembre en Ecosse, qui comptera pour les qualifications au Mondial 2014.

Il n'y a donc pas eu de but ce mercredi soir au stade Roi Baudouin bondé, où la Belgique recevait la France en match amical, dans le 72e duel entre les deux pays voisins.

Les Diables Rouges, qui débutaient avec Romelu Lukaku en attaque, dominaient globalement les débats en première période, mais le score restait vierge à la mi-temps, malgré plusieurs occasions de marquer pour les deux équipes.

La plus belle occasion belge de la première mi-temps était pour Kevin De Bruyne, très remunant, dont l'envoi échouait de peu à côté du but de Lloris (à la 38e minute). Les Français donnaient des sueurs froides au camp belge, après un centre de Ribery dévié par Pocognoli peu avant la pause.

Au retour des vestiaires, les Diables se lançaient à l'assaut du but français au retour des vestiaires, via Hazard, Pocognoli et Lukaku. Pour sa dernière occasion avant son remplacement par Benteke, l'attaquant de Chelsea était un peu trop court sur un centre de De Bruyne à l'heure de jeu, et manquait l'ouverture du score. La France répliquait par Benzema, qui ne parvint pas à tromper Courtois (66e).

Fellaini, De Bruyne ou encore Mirallas, monté au jeu à la 72e minute, alertaient le gardien Hugo Lloris en fin de rencontre, mais sans concrétiser. Ce 72e derby entre la Belgique et la France se terminait sur un score vierge.

C'était le 19e match nul entre les Diables Rouges et les Bleus, que les Belges ont battu 29 fois, pour 24 défaites. Pour les Diables, ce match servait de préparation au déplacement du 6 septembre en Ecosse, qui comptera pour les qualifications pour le Mondial 2014.

Marc Wilmots satisfait

L’entraîneur national belge, Marc Wilmots (photo, à g.), s’est montré satisfait de la rencontre. "Je suis content du niveau du match, j'ai vu pas mal de qualité ce soir".

"C'est toujours difficile de jouer en août parce que de nombreux clubs sont encore en phase de préparation. En seconde mi-temps, j'ai fait plusieurs changements, notamment parce que plusieurs joueurs se plaignaient de petits bobos. Mais d'un point de vue tactique, c'était bon", a conclu Marc Wilmots.