La Belgique déconseille tout voyage en Egypte

Après avoir déconseillé mercredi dans un premier temps les voyages non indispensables vers le Caire et Louxor, le ministère belge des Affaires Etrangères déconseille maintenant aussi les voyages dans les zones touristiques bordant la Mer Rouge et le Golfe d’Aqaba, à la suite de nouveaux affrontements entre partisans du président islamiste déchu Mohamed Morsi et les forces de l'ordre, au Caire notamment. Le ministre Didier Reynders appelle tous les courants politiques égyptiens au dialogue.
AP2013

Mercredi soir, le ministère des Affaires étrangères déconseillait encore tout voyage non indispensable vers l'Egypte, à l'exception de certaines zones bordant la Mer Rouge et le Golfe d'Aqaba, qui se trouvent à des centaines de kilomètres des grandes villes et sont pour l'instant épargnées par les troubles.

Ce vendredi après-midi, les Affaires étrangères ont revu leur avis de voyage à la suite de nouveaux affrontements sanglants entre partisans du président islamiste déchu Mohamed Morsi et les forces de l’ordre, notamment sur la Place Ramses au Caire. Des troubles ont également été signalés dans d’autres villes du pays. Le ministère belge déconseille donc désormais tout voyage en Egypte, y compris vers les zones touristiques à la Mer Rouge et au Golfe d’Aqaba.

Les Affaires Etrangères demandent également à tous les Belges qui se trouvent au Caire de ne pas sortir de chez eux, et elles conseillent aux compatriotes qui séjournent en-dehors des zones touristiques de quitter si possible l’Egypte.

Appel au dialogue

En Belgique, le ministre des Affaires étrangères Didier Reynders (photo) a appelé toutes les parties en Egypte au calme. "Seul un dialogue incluant tous les courants politiques égyptiens peut apporter une solution à la crise", a-t-il souligné. "Les restrictions actuelles aux droits civils et politiques, et l'incarcération d'opposants politiques ne contribuent pas à un tel climat", a ajouté Didier Reynders

Le chef de la diplomatie belge a dit soutenir les efforts de son homologue européenne, la Haute représentante de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Catherine Ashton. "Mais il appartient en définitive aux Egyptiens eux-mêmes de déterminer leur avenir, à commencer par l'organisation d'élections législatives et présidentielles qui, seules, pourront replacer l'Egypte sur la voie de la démocratie".

D'autre part, le porte-parole des Affaires Etrangères a indiqué ce vendredi soir que le voyage de travail du ministre Reynders au Caire, prévu du 21 au 24 août, aura bien lieu.  

Les tour-opérateurs annulent tous les départs

A la suite de l'avis de voyage revu par le ministère des Affaires Etrangères, les tour-opérateurs actifs en Belgique et qui organisent des voyages en Egypte ont annoncé ce vendredi après-midi qu'ils annulent tous les départs vers ce pays. 

Jetair et Thomas Cook, notamment, font savoir que les vols depuis la Belgique vers l'Egypte seront annulés, pour l'instant, jusqu'au 31 août inclus.

Les clients seront remboursés de leur séjour, ou pourront opter pour une autre destination de vacances. Une évacuation massive des vacanciers belges en Egypte n'est pas encore envisagée.

Les plus consultés