Plus d'accidents avec des conducteurs ivres en Wallonie

Si l’on en croit les statistiques de l’Institut belge pour la sécurité routière (IBSR), les accidents de la route impliquant des conducteurs en état d’ivresse sont plus fréquents en Wallonie qu’en Flandre, où les contrôles systématiques sont plus nombreux. Les accidents causés par l’abus d’alcool sont plus fréquents pendant le week-end.

Sur un total de 32.169 conducteurs impliqués dans un accident corporel en Région flamande, 23.801 (74%) ont été soumis à un alcootest. Six pour cent d'entre eux conduisaient sous influence de l'alcool.

En Wallonie, sur un total de 15.874 conducteurs impliqués dans un accident corporel, seuls 9.898 (62,4%) ont été soumis à un test d’alcoolémie, qui s'est révélé positif pour 16,3% d'entre eux.

A Bruxelles, à peine 59% des 4.957 conducteurs impliqués dans un accident corporel ont été testés et 5% d'entre eux étaient positifs. Sur les conducteurs contrôlés après un accident de la route corporel, le plus haut pourcentage de ceux qui avaient pris le volant sous influence de l’alcool se révèle donc être en Wallonie, plutôt qu’en Flandre et à Bruxelles.

Au niveau des provinces, les chiffres montrent que c'est dans le Limbourg (9,3%) que l'on compte le moins de chauffeurs ivres. Ils sont les plus nombreux en province du Luxembourg (17,9%).

Le nombre d'accidents causés par l'alcool augmente les nuits des week-ends. Et les conducteurs en Wallonie sont là aussi en tête des statistiques, avec 52,9% des conducteurs testés positifs à l'abus d'alcool, contre 45,6% en Flandre et 36% à Bruxelles.