"Les meilleurs résultats jamais enregistrés" pour Picanol

Le groupe international Picanol - spécialisé depuis 75 ans dans le développement, la production et la vente de métiers à tisser et dans la technologie pour l’industrie textile - a clôturé le premier semestre de cette année sur un bénéfice net de 42,4 millions d’euros et un chiffre d’affaires en hausse de 39% par rapport à la même période en 2012. Il qualifie ses résultats semestriels d’historiques.

Le groupe Picanol a enregistré un chiffre d'affaires consolidé de 304,1 millions d'euros au premier semestre, soit une hausse de 39% par rapport à la même période de 2012. Le groupe spécialisé dans le métier à tisser a clôturé la première moitié de 2013 sur un bénéfice net de 42,4 millions d'euros, contre 25,4 millions d'euros un an plus tôt. Ces résultats ont été publiés ce mardi.

Le résultat opérationnel (EBIT) se monte à 60,1 millions d'euros, contre 34,5 millions d'euros au premier semestre 2012. La demande internationale en métiers à tisser est importante à l’heure actuelle et l’entreprise ancrée à Ypres (Flandre occidentale) estime que ses résultats seront également bons pour le second semestre 2013.

Alors qu'un programme d'investissements de 12 millions d'euros est en cours de réalisation à Ypres - pour la construction d’une nouvelle zone d’essai de métiers à tisser et un nouveau centre de formation - , le conseil d'administration de Picanol vient d’approuver un investissement supplémentaire de 5,5 millions d'euros dans des nouvelles machines actionnées par ordinateur.

Le semestre écoulé a aussi été marqué par le rachat par Picanol de la participation de 27,6% de la Société Nationale de Poudres et Explosifs (SNPE) dans l’entreprise Tessenderlo Chimie.

Picanol emploie près de 2.000 personnes dans le monde et possède des sites de production en Belgique, en Europe, en Asie et aux Etats-Unis. Il est coté en bourse sur Euronext Bruxelles.