Une bière pour le centenaire de la bataille de Passchendaele

Un brasseur de Flandre occidentale très attaché à l’histoire de la Première Guerre mondiale dans sa région lance en septembre la Passchendaele, une bière qui célèbre le centième anniversaire de la troisième bataille d’Ypres, qui s’est déroulée à Passchendaele entre juillet et novembre 1917. La brasserie Van Honsebrouck à Ingelmunster lance ainsi sa blonde de haute fermentation à l’aube des commémorations du centenaire du premier conflit mondial.

La bataille de Passchendaele, troisième bataille d'Ypres, a été une des expériences les plus sanglantes de la Première Guerre mondiale. Après quatre mois de combats, les pertes sont estimées à plus de 400.000 personnes dans les deux camps, composés d'une part, outre de soldats français et belges, des troupes britanniques, australiennes, néo-zélandaises et canadiennes, et, d'autre part de l'armée allemande.

La brasserie Van Honsebrouck à Ingelmunster, située à une vingtaine de kilomètres de Passchendaele, a voulu saluer à sa manière la mémoire des belligérants. Elle a ainsi ajouté à sa célèbre gamme des Bières du château (Kasteelbier) une Passchendaele, à savoir une blonde de haute fermentation (5,2% vol. alc.), brassée avec des houblons belges.

La présentation du produit a été travaillée pas tant à la mode belge, mais plutôt dans l'esprit des nations du Commonwealth dont les populations ont payé un lourd tribut lors de cette bataille, explique le CEO Xavier Van Honsebrouck. La bière est ainsi disponible au fût ou en bouteille d'un demi-litre, un format assez répandu dans ces pays.

En vertu d'un accord conclu avec la commune de Zonnebeke, qui comprend Passchendaele sur son territoire, une partie des recettes issues des ventes sera reversée à la commune et destinée à l'entretien des monuments de guerre.

La nouvelle bière sera disponible début septembre dans les cafés et restaurants situés dans la région du front. Elle sera également exportée, notamment vers les pays anglo-saxons directement impliqués dans la troisième bataille d’Ypres.