Une première école "marocaine" à Anvers

L’initiative lancée par Mohamed Chakkar (photo), coordinateur de la Fédération des associations marocaines, rencontre un franc succès et pas seulement auprès de parents d’origine marocaine. Quelque 70 élèves y sont déjà inscrits. L’école ouvrira quelques classes (maternelles et primaire) en septembre, indique le quotidien De Standaard.

La première "école marocaine" en Belgique sera inaugurée à Borgerhout (Anvers) au mois de septembre. Baptisée Iqra - qui veut dire "apprendre" en arabe -, cette petite école s'adresse aux enfants de la région, et principalement à ceux d'origine marocaine.

"Mais tout le monde est le bienvenu", indique Mohamed Chakkar, à l'initiative du projet et également porte-parole et coordinateur de la Fédération des associations marocaines. "Nous avons déjà enregistré 70 inscriptions, et plus de 80% des inscrits sont des enfants d'origine marocaine. Mais certains viennent d'Afrique noire, d'Afghanistan ou du Portugal."

Au mois de septembre, l'école entamera l'année scolaire avec trois classes de maternelle et une classe de primaire. Trois professeurs, dont un d'origine marocaine, dispenseront les cours en néerlandais, mais chaque culture et langue sera respectée. "Il n'y aura pas d'interdiction de parler une langue chez nous", confirme Mohamed Chakkar. Ce dernier estime que le respect de la culture doit stimuler le respect de soi-même chez les enfants.

Selon lui, cette nouvelle école est nécessaire parce que l'enseignement en Flandre n'a pas encore réussi à réduire les inégalités sociales. Si le succès de l’établissement se confirme, une extension à d’autres classes n’est pas exclue.