Wortel: nouvelle plainte contre le directeur de prison

Une nouvelle plainte a été déposée auprès du parquet de Turnhout à l'encontre du directeur de la prison de Wortel, Jef Buts. Le frère d'un ancien détenu, entre-temps décédé, accuse le directeur de propositions sexuelles non sollicitées dans des hôtels d'Ostende et d'Anvers, écrit vendredi le journal Het Laatste Nieuws.

"La personne concernée, aujourd'hui décédée, un jeune homme d'une vingtaine d'années originaire d'Afrique du Nord, s'est retrouvé quelque temps en 2010 à la prison de Wortel pour des faits de vols et de stupéfiants", explique maître Steven Vancraeyveldt. Son frère souhaite rester anonyme.

"Jef Buts lui a promis de le faire transférer à la prison d'Hoogstraten car lui serait alors plus facile d'obtenir une libération sous conditions", mais il y avait une contrepartie. "Après sa libération, il a été invité à deux reprises par le directeur à Ostende et Anvers", explique l'avocat, où le directeur lui a proposé des relations sexuelles, ce qu'il a refusé.

L'homme est entre-temps décédé, mais il s'était confié à son frère. Des écrits où il fait mention des faits ont également été retrouvés après sa mort, ce qui a poussé son frère à porter plainte, ajoute l'avocat.

Le parquet de Turnhout a récemment lancé une enquête à l’encontre du directeur de prison à la suite d’une plainte d’attouchements sexuels déposée par un détenu. Jef Buts aurait proposé à ce dernier un régime carcéral plus favorable en échange. Le directeur de prison continue de nier les faits.