La N-VA perd du terrain mais reste le plus grand parti

La N-VA perd du terrain, selon un sondage Ipsos réalisé pour le compte de VTM, De Morgen, Le Soir et RTL-TVi. Les nationalistes flamands recueillent 30,7 % des intentions de vote, contre 35 % lors de l'enquête d'opinion de juin. Le parti de Bart De Wever reste toutefois le plus grand en Flandre et reste aussi au-dessus de son score de 28,4 % aux élections de 2010.

Le CD&V est le deuxième parti en Flandre et se rapproche de son score de 2010 (17,6 %) avec 17,2 % des intentions de vote. L'Open VLD prend la troisième place avec 14,1 % et dépasse d'un cheveu son résultat de 2010. Il est suivi du SP.A avec 12,7 %, contre 14,9 % aux dernières élections. Le Vlaams Belang est cinquième (11,9 %) et Groen sixième (6,2 %).

Légère reprise du PS, hausse du MR

Le PS repasse quant à lui au-dessus de la barre des 30 % en Wallonie, avec 31,4 % des intentions de vote. Il se situe néanmoins en dessous des 37,6 % des suffrages récoltés en 2010.
Au sud du pays, le MR se classe deuxième avec 23,3 %, soit une hausse par rapport aux élections de 2010 (22,2 %), suivi par le CDH avec 12,5 % qui reprend la troisième place tout en demeurant sous résultat électoral de 14,6 %. Ecolo est lui aussi en dessous de ce résultat avec 11,7 %. Quant au PTB+, il a le sourire: il passe la barre des 5 %, seuil électoral fixé par circonscription, avec 5,4 %.

A Bruxelles, le PS recueille 23,8 % des intentions de vote. S'il continue à baisser par rapport à son score de 2010 (27,3 %), il reste en tête, talonné par le MR en progression avec 22,6 %. Avec 10,8 %, les FDF est troisième suivi d'Ecolo avec 10,3 %. Le CDH passe sous la barre des 10 % avec 9,8 % des intentions. Le PTB+ est à 3,6 %.

Kris Peeters devant De Wever

Le ministre président flamand Kris Peeters (CD&V) devance à nouveau le président de la N-VA et bourgmestre d’Anvers Bart De Wever comme personnalité politique la plus populaire en Flandre. Lors du sondage de juin c’est Bart De Wever qui occupait la première place.
La secrétaire d’Etat à l’Asile et à l’immigration Maggie De Block (Open VLD) occupe la troisième place. A la quatrième le vice-Premier ministre Johan Vande Lanotte (PS) qui dépasse d’un cheveu le Premier ministre Elio Di Rupo (PS).
Le président de Groen Wouter Van Besien fait son entrée dans le Top-20 et occupe la 15ème place. Siegfried Bracke (N-VA) six places et occupe la 20ème place.

Le sondage a été réalisé auprès de 2.634 personnes. La marge d'erreur est de 3 % en Wallonie et en Flandre et de 4,2 % à Bruxelles.