"La Flandre ne bloque pas la construction du nouveau stade"

Le ministre président flamand Kris Peeters (CD&V) dément que la Flandre bloque le dossier de la construction du nouveau stade national de football sur le parking C du Heysel. D’après Kris Peeters toutes les parties en présence veulent examiner si l’ajout d’une piste d’athlétisme dans le nouveau stade serait rentable économiquement.

Ce nouveau stade doit être construit en prévision du Championnat d’Europe de football en 2020. Pour que le délai soit respecté, une décision d’intention sur l’emplacement doit être prise pour le 12 septembre prochain. Suite à la construction d’un nouveau stade le stade Roi Baudouin sera démoli. Cela pose un problème au Mémorial Van Damme car contrairement au stade Roi Baudouin, aucune piste d’athlétisme n’est prévue dans le nouveau stade. D’après les quotidiens Het Laatste Nieuws et De Morgen, le dossier de la construction d'un nouveau stade national aurait été au centre d'une nouvelle réunion organisée dans la discrétion, mardi entre l’Union belge de football, le ministre président flamand Kris Peeters, son homologue bruxellois Rudi Vervoort, le Premier ministre fédéral Elio Di Rupo et des représentants du Sporting club d'Anderlecht. D’après les journaux c’est Kris Peeters qui aurait bloqué le dossier en exigeant qu’une solution soit trouvée pour le Mémorial Van Damme. Dans une réaction mercredi, Kris Peeters affirme qu'il n'y a pas encore d'accord signé, que tous les gouvernements concernés doivent encore se prononcer sur ce dossier et qu’il faut attendre les études de faisabilité".

Wilfried Meert n'est pas encore rassuré

Wilfried Meert a avoué ne pas être encore "rassuré" à l'issue d'une journée de mardi qui a vu plusieurs représentants du monde politique se mettre à table, en espérant la plus grande discrétion possible, pour évoquer à nouveau le dossier d'un nouveau stade à Bruxelles. L'organisateur du Mémorial Van Damme, menacé, a le sentiment malgré tout que "tout le monde veut arriver à un consensus."
"Personne ne veut avoir sur la conscience la mort du Van Damme", a expliqué Wilfried Meert mercredi. "Voir deux stades distant de 500m, l'un pour le football, l'autre pour d'autres sports, est une idée qui n'a pas de sens. L'on s'orienterait vers un seul stade multisports. Maintenant, je comprends le football aussi. Mais avec les moyens modernes qui existent, il est devenu plus aisé d'installer des tribunes mobiles que l'on fait glisser sur la piste pour rapprocher les spectateurs du terrain de football."
"Je sens qu'il y a une volonté de consensus pour arriver à une solution qui satisfasse toutes les parties, mais tout cela reste encore au stade des discussions. Pour le football cependant, des échéances approchent pour cet Euro-2020. Mon message est de dire aussi qu'après, la Belgique peut être candidate pour un Euro d'athlétisme ou des Mondiaux. Il faut voir plus loin."