Belfius ne vendra pas sa collection d’art

Le CEO Jos Clijsters a laissé entendre que la banque renonce à vendre une partie de son impressionnante collection d’œuvres d’art. Cette éventualité avait soulevé de nombreuses critiques, indiquent les quotidiens De Tijd et L’Echo.

Il y a un an, l’annonce de la vente possible d’une partie de la riche collection d’art de la banque d’état Belfius - rassemblée au fil des années d’existence des prédécesseurs Dexia et Crédit Communal de Belgique - avait créé une vive émotion, notamment au sein des mondes politique et culturel.

Belfius envisageait en effet de vendre une partie de ses œuvres antérieures à 1830, afin de renforcer les fonds propres de la banque. "Le scénario de la vente est devenu douteux pour plusieurs raisons. Nous avons notamment vu les réactions générées par cette annonce", a déclaré ce vendredi le CEO Jos Clijsters (photo).

La collection de la banque est composée de 4.300 œuvres d’art, parmi lesquelles un Breughel et un Rubens. Il s’agit de la plus importante collection privée de Belgique. Sa valeur est estimée à des dizaines de millions d’euros.