Corelio revend les éditions de l’Avenir à Tecteo

Le groupe de médias flamand Corelio - qui édite notamment les quotidiens De Standaard et Het Nieuwsblad - a cédé ses activités d’édition francophones à l’intercommunale liégeoise Tecteo, qui est active dans les secteurs de l’énergie et des télécommunications. La transaction s’élèverait à environ 26 millions d’euros. Tecteo et le groupe de presse IPM négocient d’autre part la création d’un "pôle média majeur francophone".

"Seul le propriétaire change. Les Editions de l'Avenir restent les Editions de l'Avenir, c'est-à-dire notamment que le statut des membres du personnel ne change absolument pas", ont indiqué vendredi soir les syndicats, en réaction au rachat par Tecteo des Editions de l'Avenir, détenues par le groupe Corelio (photo), et des éditions francophones de Proximag.

"D'un point de vue opérationnel, Tecteo conservera le contrat d'impression des quotidiens et de la Presse Régionale Gratuite qui lie nos deux sociétés à Corelio. Nos journaux continueront donc à être imprimés à Grand-Bigard. Tous les services (IT, RH, régie publicitaire, etc.) fournis par Corelio à L'Avenir et à Proximag sont maintenus, avec le personnel qui y travaille", souligne encore la délégation syndicale.

Elle explique aussi que "Tecteo s'est engagé à respecter la ligne éditoriale ainsi que l'indépendance rédactionnelle de notre journal. L'administrateur délégué a enfin exposé que l'on partirait sur les bases d'une autonomie de gestion intacte."

Création d’un pôle média francophone ?

L’intercommunale liégeoise Tecteo et le groupe de presse IPM - qui détient La Libre Belgique, La Dernière Heure, Paris Match Belgique et Twizz Radio - ont confirmé vendredi dans un communiqué que des négociations entre les deux groupes continuent en vue de créer un "pôle média majeur francophone". Ce pôle rassemblerait ainsi "IPM Group et les Éditions de l'Avenir dans une entité commune".

C'est dans cette perspective que s'inscrit le rachat des éditions de l'Avenir au groupe de médias flamand Corelio par Tecteo. L’intercommunale et IPM affirment que "la révolution numérique que représente la convergence des contenus et la diffusion digitale des médias" constitue "des défis d'innovation et d'investissement majeurs".