Dehaene mettra un terme à sa carrière politique en 2014

L’ancien Premier-ministre fédéral et actuel parlementaire européen, Jean-Luc Dehaene (CD&V), a annoncé qu’il ne jouera plus aucun rôle, même de soutien à son parti, aux élections législatives, régionales et européennes de 2014. Il ne briguera plus aucun mandat et mettra donc un point final à sa carrière politique. "Je ne veux pas jouer le rôle de belle-mère pour la jeune génération", a-t-il déclaré à la VRT et à l’hebdomadaire dominical De Zondag.

Dans une interview accordée à l’hebdomadaire De Zondag, Jean-Luc Dehaene confirme ce dimanche les déclarations qu’il avait déjà faites précédemment, à savoir qu’il souhaite mettre l’an prochain un terme à sa carrière politique. "Mon mandat au parlement européen se termine l’an prochain", expliquait l’ancien Premier-ministre (1992-1999) également à la VRT. "J’aurai alors presque 74 ans, et j’aurai suffisamment mis en pratique mon appel à travailler plus longtemps".

Ceux qui pensaient que le microbe de la politique ne lâcherait jamais l’ancien bourgmestre de Vilvorde (Brabant flamand) se trompent apparemment. Jean-Luc Dehaene ne veut en effet même plus jouer un rôle de soutien - comme pousser une liste - pour son parti démocrate-chrétien flamand aux élections du 25 mai 2014.

"Lorsque les listes électorales sont constituées, il faut expliquer clairement que l’on souhaite mettre un terme à sa carrière politique", estime le ministre d’Etat Dehaene. "J’ai mené suffisamment de campagnes électorales". Il ne laisse par contre planer aucun doute sur sa succession au parlement européen. "C’est évident : Marianne Thyssen. Elle est la figure de proue européenne de notre parti".

Dehaene - également ancien président du conseil d’administration du groupe Dexia - restera-t-il peut-être actif en coulisses ? "Je continuerai à tout suivre de près, mais je laisse la place à la jeune génération. Je ne compte pas jouer à la belle-mère pour les plus jeunes".