Subsides pour la rénovation du théâtre De Roma

Le gouvernement flamand débloque 1,2 million d’euros pour la rénovation extérieure du temple de la culture anversois, ancré dans le quartier de Borgerhout. Le théâtre populaire De Roma doit maintenant lui-même encore trouver 300.000 euros pour financer les travaux.

Le bâtiment de l’ancien cinéma et théâtre populaire anversois De Roma, à Borgerhout, nécessite de longue date une restauration. « Ce monument a 85 ans et est en mauvais état, parce qu’il a été tout un temps à l’abandon », explique son directeur Steven Warmenbol.

En 2003, l’ancien cinéma rouvrait ses portes après 20 ans d’inoccupation, notamment grâce à l’aide de nombreux volontaires. Ce temple de la culture à Borgerhout présente depuis des concerts de tous les genres de musique, mais aussi des projections de films, du théâtre et des représentations de cirque, voire même des soirées de dance.

Le ministre flamand responsable du Patrimoine, Geert Bourgeois (N-VA), a annoncé que son gouvernement libérait 1,2 million d’euros pour subsidier la restauration du théâtre De Roma. La direction de ce lieu de spectacle doit elle-même financer les travaux à hauteur de 500.000 euros.

Un fonds à la construction a déjà permis de rassembler 192.000 euros. De Roma doit donc encore trouver un peu plus de 300.000 euros.

Les travaux de rénovation extérieure débuteront en 2015 et devraient durer entre 2 et 3 ans. Ils auront lieu avant tout pendant les vacances d’été, afin que la salle de spectacle ne doive pas fermer ses portes pendant de longs mois. Le bâtiment a aussi besoin d’une rénovation intérieure, mais elle n’est pas encore prévue pour un avenir proche, indique Steven Warmenbol.