Des faux billets pour le Louvre saisis en Belgique

Le parquet de Paris a récemment ouvert une information judiciaire après que le musée du Louvre (photo) ait découvert que des faux billets d'entrée circulaient, notamment dans les mains de touristes ou de guides chinois. C’est ce qu’ont indiqué une source judiciaire et le Musée, précisant d’autre part que les douanes belges ont alerté fin août les autorités françaises après la saisie d'environ 3.600 faux billets cachés dans un colis en provenance de Chine.

"Le 12 août, un agent de surveillance du Louvre a eu un doute sur un billet de groupe présenté par un touriste chinois. Il a laissé passer la personne, mais a gardé le billet pour le montrer à sa hiérarchie. Il s'est avéré que c'était une contrefaçon de mauvaise qualité", a expliqué le célèbre musée parisien.

"Le 14 août, un agent a repéré des contrefaçons de bien meilleure qualité, des clones parfaits de nos billets. Le Louvre a porté plainte le 15 août pour contrefaçon et escroquerie", a ajouté le musée, pour qui c'est la première affaire de ce type. "Nous n'avons plus rien intercepté depuis le 26 août", ajoute le Louvre.

Dans le cadre d'enquêtes - auxquelles les douanes belges participent également -, plusieurs guides ont été entendus. Mais aucun n'a fait l'objet de poursuites.