Les calèches sont de retour à Bruxelles

Après 15 ans d’absence et à la demande des touristes, la Ville de Bruxelles a réintroduit les tours en calèche dans les rues piétonnes sur et autour de la Grand-Place historique (photo principale). Il vous en coûtera 39 euros pour un tour de 30 minutes. "Ce projet va privilégier la beauté et l’esthétique dans le centre de Bruxelles", explique l’échevine du Commerce, Marion Lemesre (MR).

L'appel d'offres avait été lancé en juin dernier et la Ville de Bruxelles espérait lancer les calèches dans le centre de la capitale pour le mois de septembre. Pari tenu puisque depuis lundi deux calèches sillonnent les rues piétonnes aux alentours de la Grand-Place historique.

Pour Thibault Dantinne, qui possède les chevaux et les voitures, ce projet était une évidence mais n'aurait jamais vu le jour sans soutien politique. "Ces calèches sont une belle plus-value pour la ville de Bruxelles, cela permet de diversifier les offres touristiques."

Les voitures faites sur mesure, pour passer dans les rues piétonnes sans gêner, sont larges de 1,48 mètre et ont coûté 10.000 euros par véhicule. Thibault Dantinne paye une concession à la Ville de Bruxelles, à hauteur de 2.000 euros par an.

En tout, quatre chevaux se relaieront sept jours sur sept toute l'année pour faire visiter les rues du centre de la capitale d'une autre manière. La promenade, qui dure environ trente minutes, coûte 39 euros, avec maximum cinq personnes par voiture.

Toutes les promenades en calèche débutent et se terminent sur la Grand-Place. "C’est une manière agréable de visiter la ville", conclut l’échevin du Tourisme, Philippe Close (PS).