Sierre: des parents de victimes demandent une reconstitution

L'avocat de certains parents de victimes lommeloises de l'accident de car survenu à Sierre demande des devoirs d'enquête complémentaires au parquet suisse, rapporte Het Belang van Limburg samedi.

"Les parents veulent qu'un bus avec chauffeur roule sur la 'bordure' du tunnel afin de voir comment le véhicule réagit", a expliqué Dirk Vanden Boer, avocat d'un partie des parents des enfants victimes de l'accident. "Certains parents demandent également une enquête supplémentaire sur la situation personnelle du chauffeur."

En mai, le procureur suisse Olivier Elsig a présenté son rapport final sur l'accident. Il a conclu à une "inattention ou à un malaise du chauffeur". Le procureur a estimé que l'affaire était classée mais certains parents exigent une poursuite des investigations.

"Lorsque le bus a grimpé sur la bordure du trottoir, il a continué sa route dessus ce qui l’a mené dans la niche du tunnel. Les parents se demandent pourquoi le bus n’a pas immédiatement viré vers la gauche après avoir touché le bord du trottoir", indique encore l’avocat.

Selon Het Belang van Limburg, le parquet se prononcera sur cette demande d'ici la fin du mois.

L’accident du 13 mars 2012 du car qui ramenait en Belgique un groupe d’enfants de deux écoles flamandes qui rentraient d’un séjour de ski dans le Valais suisse a fait 28 morts - dont 22 enfants de Lommel et Heverlee, leurs quatre accompagnateurs et les deux conducteurs du car qui a percuté le mur d’un tunnel à Sierre.