Syndicats et direction de Brussels Airlines trouvent un accord

Les menaces de grève chez Brussels Airlines ne seront pas mises à exécution. Les syndicats et la direction ont en effet conclu lundi un accord sur la pression au travail, a annoncé Olivier Van Camp, secrétaire SETCa.

Syndicats et direction discutaient depuis longtemps déjà de la pression au travail pour le personnel de cabine. Face au manque de réponses de l'entreprise, les représentants syndicaux avaient menacé de lancer des actions.

Ces menaces n'ont plus lieu d'être, reconnaît Olivier Van Camp lundi. L'accord comprend notamment des garanties sur le nombre maximal d'heures supplémentaires et sur le repos garanti du personnel de cabine.

"Les solutions élaborées ensemble nous permettent d'adresser les besoins individuels de notre personnel tout préservant nos objectifs financiers nécessaires à l'avenir durable de notre compagnie", remarque de son côté Bernard Gustin, CEO de Brussels Airlines. "Un processus participatif, avec des représentants du personnel et du management, se chargera de surveiller de près que tous les engagements pris des deux côtés seront tenus."

L'accord porte sur un allégement de la pression au travail pour le personnel de cabine. La délégation syndicale et le management de l'entreprise développeront les modalités de l'accord dans les prochains jours.