Mons accueille à son tour le couple royal

Après Louvain et Wavre, c'est au tour de Mons, chef-lieu de la province de Hainaut, d'accueillir ce mardi le roi Philippe et la reine Mathilde pour leur joyeuse entrée. A cette occasion, plusieurs milliers de personnes, dont quelque 4.000 écoliers, se sont rendues dans la cité du Doudou, dont le centre-ville était bouclé dès les premières heures de la matinée.

"Vive le roi Philippe! Vive la reine Mathilde". C'est sous ces vivats d'écoliers, dont l'enthousiasme n'a pas été terni par la pluie, que le couple royal est arrivé ce mardi sur le coup de 11 heures au Palais provincial de Mons où a débuté la joyeuse entrée hennuyère des souverains.

Agitant gaiement de petits drapeaux belges malgré le froid piquant, ils étaient plusieurs centaines à attendre Philippe et Mathilde. La plupart venait des écoles de l'entité de Mons. D'autres avaient pris la route à Beaumont ou à Bruxelles, délaissant pour un jour leur classe au profit d'une "leçon appliquée" sur la dynastie.

Au Palais provicial, le roi Philippe et la reine Mathilde ont été reçus par le gouverneur de la Province de Hainaut, Tommy Leclercq, par le ministre-président wallon Rudy Demotte ainsi que par le bourgmestre en titre de la Ville de Mons, Elio Di Rupo qui a salué la volonté du roi de rencontrer, à l'occasion de ses joyeuses entrées, l'ensemble des bourgmestres des Provinces visitées.

Les souverains se sont ensuite dirigés vers l'Hôtel de Ville pour assister à une réunion de travail consacrée, entre autres, au projet Mons 2015.

Après un lunch léger, auquel devaient notamment assister Eric Domb, le fondateur du parc Pairi Daiza, et le metteur en scène Franco Dragone, le roi Philippe et la reine Mathilde iront caresser le Singe du Grand Garde, symbole de la ville.