Un quart des emplois menacés chez Danone à Rotselaar

Un quart des emplois -75 sur 307- sont menacés à l'usine Actimel (Danone) de Rotselaar (Brabant flamand). L'usine où est principalement produit de l'Actimel est confrontée à "une surcapacité structurelle", selon Danone Belgique. Le conseil d'entreprise a été mis au courant, mardi, de ces projets de réorganisation.

Depuis 2009, en raison de la crise économique, les volumes ont baissé de 35%, explique la direction. La production du week-end avait déjà été interrompue et des lignes de production avaient été mises au ralenti.

Par ailleurs, l'usine avait dû recourir au chômage économique "mais cela n'empêche pas aujourd'hui de devoir prendre des mesures structurelles adaptées au volume de production".

Danone Belgique a toutefois rappelé que l'usine de Rotselaar est un site industriel important pour le géant français. "Ce projet est nécessaire pour garantir l'unité de production. Cette réorganisation nous permettra de poursuivre les activités dans des circonstances optimales", précise Danone.

La phase d'information et de consultation sera lancée ce mardi. Danone emploie 860 personnes en Belgique. Le groupe dispose encore d'unités à Auderghem et Strombeek-Bever qui ne seront pas touchées par la réorganisation.