Lourde défaite d’Anderlecht à Bruges

Le match au sommet de cette huitième journée du championnat s’est soldée par une cuisante défaite d’Anderlecht 4-0 au stade Jan Breydel à Bruges. Dans les tribunes, le nouvel entraîneur brugeois Michel Preud’homme a savouré la victoire de son club.

L’entraîneur anderlechtois John Van den Brom avait fait confiance à l’équipe qui s’était imposée 5-0 face à Malines mais face au FC Bruges elle n’a pas fait le poids.

En début de rencontre Anderlecht a fait illusion mais un penalty sifflé par l'arbitre Gumienny à la 32ème minute pour une trop forte poussée de Milivojevic sur Sobota allait changer la physionomie du match. Simons transforme en force (1-0, score au repos). Proto est furieux. Praet remplace sans surprise Milivojevic à la reprise.
En seconde mi-temps suite à une perte de balle anderlechtoise, Proto parvient à repousser la tête de De Sutter mais pas le tir de Lestienne qui place dans la lucarne (2-0).
Van den Brom remplace alors Mitrovic et Bruno par Tielemans puis Cyriac. Mais cela n’apporte aucune amélioration. A la 75ème minute, Maxime Lestienne plante son deuxième but de l'après-midi en profitant d'une grossière erreur de Kouyaté, qui met une passe en retrait pour Proto mais Lestienne l'intercepte avant d'aller dribbler Proto et de placer dans le but (3-0).

Enfin à 3 minutes de la fin du match, Fatai fait 4-0 pour les Brugeois sur un assist en talonnade de Sobota, qui sert idéalement le Nigérian.

C’est la plus lourde défaite d’Anderlecht en championnat face au Club brugeois depuis 1970.