Nouvelle agression d'un accompagnateur de train

Un accompagnateur de train a été violemment agressé samedi après-midi sur la ligne Gand-Alost (Flandre orientale). La victime a un doigt cassé. L’auteur des faits a été appréhendé. Les syndicats redoutent que cette nouvelle agression ne soit la goutte d’eau qui entraînera des actions de protestation des cheminots.

L’incident a eu lieu samedi vers 15h30. Un voyageur qui ne disposait pas d’un titre de transport valable a été contrôlé. "Alors que le contrôleur lui proposait de payer son billet dans le train, plusieurs jeunes l’ont agressé" déclare Jozef Cnudde du syndicat socialiste ACOD. L’auteur de l’agression a été rapidement appréhendé à hauteur de la gare d’Alost. L’accompagnateur de train a été transporté à l’hôpital Jan Palfijn à Gand. "Il souffre d’une fracture à un doigt et a été également frappé à la mâchoire. Mais je n’ai pas encore pu m’entretenir avec lui et je ne connais pas tous les détails" a ajouté Jozef Cnudde.
Jozef Cnudde espère que ce nouvel incident n’aura pas de conséquences sur le trafic. "Je redoute que cela puisse être la goutte d’eau, mais j’espère que nous pourrons d’abord négocier avant d’entreprendre d'éventuelles actions dans les prochains jours".