400 passagers dorment dans un Thalys à Bruxelles

Un train Thalys de la ligne Cologne-Bruxelles-Paris a été bloqué samedi à Bierbeek (près de Louvain, en Brabant flamand), à la suite d’un suicide sur la voie. Les passagers ont été transférés en bus vers Bruxelles-Midi et auraient dû être acheminées vers Paris le soir-même avec un autre train à grande vitesse, mais ils n’ont pu repartir que ce dimanche à l’aube, en raison de travaux sur les voies en France. Ils ont donc dû passer la nuit dans le train.
BELGA/HANDOUT

La circulation sur la ligne ferroviaire à grande vitesse Cologne-Bruxelles-Paris a été lourdement perturbée samedi soir à la suite d'un suicide survenu vers 18h00 sur les voies à hauteur de Bierbeel, près de Louvain. L’information a été confirmée samedi par Infrabel, le gestionnaire du réseau ferré belge.

Les quelque 400 passagers du train qui reliait Cologne à Paris via Bruxelles ont alors été acheminés en bus vers la gare de Bruxelles-Midi, où ils auraient dû reprendre immédiatement un Thalys pour la capitale française. Mais en raison de travaux nocturnes sur les voies de chemin de fer en France, le Thalys n’a pu quitter Bruxelles-Midi que ce dimanche matin.

Les quelque 400 passagers du Thalys ont donc dû passer la nuit dans deux trains immobilisés à quai à Bruxelles. « Thalys leur a offert à manger, à boire et des couvertures. Un train supplémentaire a quitté Bruxelles à 5h42 ce dimanche, pour les amener à Paris », a expliqué Patricia Baars, porte-parole de la compagnie.

Thalys va rembourser leur ticket aux 400 passagers concernés.