Bientôt une bière trappiste américaine

Une abbaye cistercienne américaine œuvre sous l’œil bienveillant des moines de Chimay à l’élaboration d’une bière trappiste. C’est ce que révèle le quotidien De Tijd. La bière deviendra la première trappiste fabriquée hors d'Europe.

Située à Spencer, un petit village du Massachussetts, l’abbaye cistercienne existe depuis maintenant 60 ans. Les moines y fabriquent déjà une série de produits, dont de la confiture. L’abbaye abritera bientôt une véritable brasserie. Les moines américains ont dans ce cadre obtenu le soutien de leurs collègues belges de l’abbaye de Chimay.

La bière produite à Spencer sera cachetée du label "Authentic Trappist Product ", a confirmé François de Harenne, porte-parole de l’Association internationale Trappiste. Son taux d’alcool s’élèvera à 6,5%. Sa couleur est légère et son goût robuste avec un léger accent fruité.

La date de mise sur le marché de la cervoise n’a pas encore été précisée. La trappiste américaine ne devrait toutefois pas être facile à trouver en Belgique.

Les bières trappistes

L’abbaye de Spencer sera la neuvième abbaye à produire l’authentique bière trappiste. Six d’entre elles se trouvent en Belgique : Westmalle, Westvleteren, Chimay, Rochefort, Orval en Achel. Les Pays-Bas abritent pour leur part l’abbaye de La trappe, et depuis l’année dernière, une trappiste est également brassée en Autriche, à Stift Engelszell.

Une dixième abbaye trappiste devrait bientôt voir le jour aux Pays-Bas. Notons qu’à la suite de problèmes de succession, la brasserie de l’abbaye de Achel est menacée de fermeture.

Pour être officiellement reconnue, la bière trappiste doit répondre à des conditions très strictes. La bière doit ainsi être brassée dans l’enceinte de l’abbaye, par les moines, ou sous leur supervision. La production de la trappiste doit être une activité directement liée à la vie monastique et ne peut engendrer de bénéfices, si ce n’est dans le cadre de l’entretien des moines.