La fermeture de Ford Genk coûtera aussi une centaine d’emplois à la ville

La fermeture de l’usine Ford de Genk aura des conséquences non seulement sur les emplois dans l’usine automobile elle-même et chez les sous-traitants mais aussi chez les fonctionnaires communaux. La ville de Genk devra remercier une centaine de fonctionnaires en conséquence de la fermeture de l'usine automobile. Il faut savoir que Ford rapportait quelque 8 millions d’euros par an d’impôts.

La ville de Genk devra remercier une centaine de fonctionnaires, a indiqué son bourgmestre, Wim Dries (CD&V), dans l'émission Terzake (VRT). Cette mesure d'économie est rendue nécessaire par la perte de recettes fiscales.

"Une centaine d'équivalents temps plein ne seront pas reconduits", a-t-il dit. "Ford est une grande usine, qui nous rapporte chaque année 8 millions d'euros. Cela ne disparaîtra pas d'un coup à partir du 1er janvier 2015, mais cela diminuera rapidement".

Le licenciement d'une centaine de fonctionnaires permettra d'économiser 5 millions d'euros. Pour boucler un budget en équilibre, Genk devra procéder à d'autres mesures d'économies.
"C'est un coup que nous n'avions pas prévu. Nous sommes une ville bien gérée, mais nous n'avions absolument pas prévu cela", a encore affirmé Wim Dries.

"Et le pire est encore à venir. Genk avait déjà un chômage de 13,5%. Ce taux va monter à 19, 20%". La priorité des priorités c’est donc la création d’emplois » a ajouté Wim Dries (photo).

Ford Genk : un an après l'annonce de la fermeture

Il y a tout juste un an aujourd’hui, le constructeur américain Ford annonçait la fermeture définitive de l’usine limbourgeoise pour la fin 2014. Un an plus tard, de nombreux travailleurs de Ford et de sous-traitants vivent toujours dans l’incertitude quant à leur avenir.
4.300 emplois (ouvriers et employés) et 1.305 autres chez les quatre sous-traitants importants (SML, Lear, Synchreon et IAC) seront supprimés. La ministre de l’Emploi Monica De Coninck (SP.A) a approuvé le 12 septembre dernier le dossier de restructuration de Ford Genk. La prépension sera possible à 52 ans.