"La SNCB doit améliorer la qualité de son service"

Ce mercredi, est le premier jour de travail de Jo Cornu en tant que nouveau patron des chemins de fer belges. Invité lors de l’émission matinale "De ochtend" sur Radio 1 (VRT) Jan Van Severen de l’organisation de navetteurs "Trein Tram Bus" a estimé que la ponctualité des trains devait être son objectif principal mais également l’amélioration de l’information aux voyageurs.
Jonas Hamers / ImageGlobe

Frank Van Massenhove ayant renoncé à son poste en septembre, c’est Jo Cornu, ancien CEO de Agfa-Gevaert (entre 2007 et 2010) et ancien président du comité directeur d’Alcatel, qui prend, ce mercredi, la tête de la SNCB.

Jo Cornu hérite d’une entreprise qui connaît pas mal de problèmes. "La ponctualité des trains est actuellement le plus grand problème des chemins de fer" a estimé Jan Van Severen de l’organisation de navetteurs "Trein Tram Bus". "Chaque année les trains accusent de plus en plus de retards. Si l’on en croit les prévisions, 2013 sera sans doute le pire année depuis que l'on enregistre ces retards".

Pour Jan Van Severen, la SNCB est la cause principale des retards sur le rail et pas Infrabel, le gestionnaire de l’infrastructure. Il plaide dès lors pour une meilleure collaboration entre la SNCB et Infrabel. "Un nouveau CEO peut faire la différence". Il souligne qu’il reste encore beaucoup de chose à faire pour attirer les voyageurs à utiliser le train pour leurs voyages d’agréments. "Le voyage de loisir a le plus augmenté ces dernières années, or les chemins de fer sont trop peu ambitieux dans ce secteur. Par exemple, les trains ne circulent pas assez au cours des week-end".

"Mais la SNCB ne doit pas s’occuper uniquement de la ponctualité des train", estime Van Severen "elle doit aussi améliorer le service général aux usagers. Par exemple, lorsqu’un train est défectueux, il faut non seulement, informer les voyageurs qui se trouvent sur le quai mais aussi les informer des alternatives possibles".

BELGA/WAEM