Wetteren : déjà 74 familles indemnisées par Infrabel

Le gestionnaire du réseau ferroviaire belge Infrabel a déjà remboursé les frais externes d’une partie des familles évacuées à la suite de la catastrophe ferroviaire de Schellebelle, le 4 mai dernier. Au total, quelque 246 familles de riverains ont introduit une demande, a-t-on appris mercredi soir lors d’une réunion d’information organisée 6 mois après l’accident.

Le 4 mai dernier, un train transportant des produits chimiques toxiques, et notamment de l’acrylonitrile, a déraillé à hauteur de Schellebelle (photo), près de Wetteren (Flandre orientale). Une partie des produits a fui et contaminé le sol aux alentours de la voie ferrée. De nombreux riverains devaient être évacués de leurs habitations, par mesure de sécurité.

Les habitants de la "zone rouge" autour du lieu de l’accident ont ainsi été tenus à l’écart de leur habitation pendant 18 jours.

Six mois après l’accident ferroviaire, Infrabel a déjà indemnisé 74 familles de Wetteren évacuées en mai. Après la catastrophe, le gestionnaire du réseau ferroviaire avait indiqué qu'il rembourserait certains frais des personnes évacuées, notamment les frais de transport, d'hôtel et de nourriture, mais pas les frais médicaux.

Pour ce qui est des frais directs, les habitants pourront - s'ils acceptent la transaction avec Infrabel - être remboursés si le gestionnaire de réseau est effectivement reconnu responsable de l'accident.

Infrabel a déjà reçu les demandes de 246 familles, a indiqué Charlotte Verbeke de la cellule d'information dédiée aux habitants de la région. "Actuellement, 74 familles ont déjà été payées. Nous attendons les pièces justificatives pour d'autres dossiers." Le montant de ces remboursements n'a pas été divulgué.