In Flanders Fields cherche des victimes de la Grande Guerre

Dans le cadre des commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale, le musée In Flanders Fields, situé à Ypres, est à la recherche des victimes civiles tombées durant la guerre 14-18. Le musée veut ainsi compléter sa "Liste des Noms".

L’appel du musée concerne principalement les victimes civiles belges de la Première Guerre mondiale, mais serait en soi bien plus large. La liste reprend les noms de "toutes les victimes dont la mort est liée à la guerre 14-18 en Belgique, que ce soit des militaires, des civils, ou des ennemis du passé".

"La Grande Guerre a trop longtemps divisé les gens. A présent, de nombreuses personnes partagent le même passé", indique-t-on du côté du musée.

Afin de réaliser ce travail de titan, In Flanders Fields a lancé une campagne de collaboration massive. Le musée appelle les historiens, les associations et les écoles à participer au projet. Un module d’encodage a été mis en ligne sur le site web du musée afin de permettre à toute personne qui le désire d’ajouter un nom à la Liste.

In Flanders Fields

Le musée In Flanders Fields aborde l’aspect général et historico-militaire de la Première Guerre mondiale dans la région du front en Flandre occidentale. L’établissement est installé dans la Halle aux Draps d’Ypres. L’exposition permanente lancée en juin 2011 raconte l’invasion de la Belgique et les premiers mois de la guerre de mouvement, les quatre années de guerre des tranchées dans le Westhoek (de la plage de Nieuport jusqu’à la Lys, à Armentières), puis la fin de la guerre et la commémoration qui n’a pas cessé depuis.