Philippines: 43 Belges encore portés disparus

Une semaine après le passage dévastateur du typhon Haiyan sur l'archipel des Philippines, 43 Belges et deux Luxembourgeois sont encore signalés disparus, a indiqué samedi le porte-parole du SPF Affaires étrangères.

Une équipe consulaire belge est entrée en contact avec plusieurs ressortissants belges de l’île de Leyte, la partie de l'archipel qui a été la plus durement touchée par le typhon. Le ministre belge des Affaires étrangères, Didier Reynders, a indiqué que l’inquiétude était relative pour la majorité d’entre eux. Le sort de sept concitoyens demeure toutefois alarmant.

Le porte-parole des Affaires étrangères, Hendrik Van de Velde, a souligné que de nombreux Belges n’ont pas conscience de l’importance de prendre contact avec l’ambassade belge. Il relativise par ailleurs la liste des Belges portés disparus. "Elle est sans doute trop longue, car elle inclut des ressortissants qui ne résident peut-être plus aux Philippines. Il faut également prendre en compte le fait que certains concitoyens ne veulent pas qu’on sache qu’ils y habitent. L’inscription à l’ambassade n’est pas obligatoire", a-t-il précisé.

De leur côté, les Pays-Bas recherchent toujours 13 de leurs citoyens sur cette même île de Leyte et ont demandé à la Belgique de l'aider dans cette tâche par le biais de son équipe consulaire. Didier Reynders a accédé à la demande de nos voisins néerlandais.

B-Fast en action

L'équipe B-Fast dépêchée aux Philippines par la Belgique est à présent pleinement opérationnelle. Elle a déjà traité quelque 200 patients et procédé à plus de dix interventions chirurgicales dans un hôpital de campagne établi à Palo, au sud de Tacloban. Les soins prodigués par les membres du Team B-Fast concernent essentiellement des plaies ouvertes, des coupures, le traitement d'affections respiratoires et l'administration de vaccins antitétaniques.