Disparition inquiétante d’une adolescente de Kinrooi

Une jeune fille de 16 ans originaire de la commune de Kessenich (rattachée à Kinrooi), dans le Limbourg, est portée disparue depuis 4 jours. Elle s’est rendue jeudi à l’école en vélo, mais n’y est jamais arrivée. Olga Pisters serait partie avec une personne inconnue de nationalité étrangère. Sa famille craint qu’elle soit victime d’un loverboy - un jeune proxénète.

La disparition est qualifiée d’inquiétante. L’adolescente de Kinrooi a des yeux bleus, une peau blanche, des cheveux mi-longs blonds foncés bruns raides, qu’elle porte ouverts. Elle est de constitution normale et mesure 1,75 mètre.

La jeune fille de 16 ans a quitté jeudi son domicile à Kessenich, à vélo, pour se rendre à l’école à Maaseik (Limbourg). Mais elle n’est jamais arrivée à destination. Elle se déplaçait sur un vélo "de grand-mère" gris foncé au moment de sa disparition. Il possède des lignes blanches et noires sur la protection de la roue arrière.

Sur le site internet néerlandais "Vermist.nl", concernant des disparitions, on peut lire que la jeune fille a été engloutie par un circuit de proxénètes en Allemagne. Son vélo aurait été signalé à Berlin. Une piste part donc en direction de l’Allemagne.

Un juge d’instruction de Tongres a été nommé pour cette affaire samedi. La police fédérale a maintenant déployé d’importants moyens pour tenter de retrouver l’adolescente. La Cellule des Personnes disparues recherche aussi la jeune fille.

Selon la police belge, la jeune Limbourgeoise pourrait être tombée aux mains de criminels. L’enquête a pris des dimensions internationales. Une page spéciale de recherche a été lancée via le réseau social Facebook.