Brussels Airlines: la grève des pilotes suspendue

Plus de septante vols ont été annulés mardi chez Brussels Airlines en raison de la grève des pilotes. La nuit dernière, les pilotes, les syndicats et la direction se sont quittés sans accord. Les représentants avaient alors confirmé que l’action se poursuivrait ce mardi. Les syndicats et la direction ont finalement conclu un accord de principe, approuvé par les pilotes.

Hier, lors de la première journée de grève des pilotes de Brussels Airlines, 98 vols ont été annulés pour 118 opérés. Quelque 6.000 passagers ont directement été touchés par le mouvement et une centaine d'entre eux n'ont pas pu quitter Bruxelles.

Brussels Airlines s'attendait à une "situation plus difficile" ce mardi. Le peu d'équipages ayant accepté de voler lundi, devait en effet respecter un temps de repos légal, a précisé le porte-parole de la société.

Ce matin, plus de 70 vols ont été annulés. Les syndicats et la direction de Brussels Airlines ont finalement conclu en matinée un accord de principe, après 1h30 de discussions. Après avoir approuvé l'accord, les pilotes ont décidé de suspendre leurs actions jusqu'à la fin de la semaine prochaine. 

Cette suspension est destinée à donner davantage de temps aux négociations entre syndicats et direction. Une nouvelle réunion est prévue vendredi prochain.

"Il reste des points soumis à discussion", a indiqué Olivier Van Camp, du syndicat socialiste. Selon ce dernier, les pilotes de plus de 58 ans pourront ainsi continuer à travailler mais sous un régime particulier.

Il s'agit d'une grande victoire, a encore estimé le syndicaliste en se montrant optimiste pour la suite des événements. Un optimisme tempéré par le représentant de la CNE, Jean-Marc Le Pied, qui souligne que le mouvement n'est que suspendu.