Le Flamand moins inquiet face à la crise

Soixante pour cent des Flamands se sentent heureux, même si seule la moitié d’entre eux a une attitude positive face à l’avenir. C’est ce qui ressort du baromètre annuel du bonheur, réalisé par les mutuelles chrétiennes CM et ISW Limits auprès de 1.624 Flamands.

Le sentiment de bonheur chez les Flamands a augmenté par rapport à l’année dernière. Seuls 46% des sondés avaient alors indiqué qu’ils se sentaient heureux, contre 60% cette année.

D’après l’enquête, la crise économique inquiète moins les Flamands qu’avant. "Il semble que les Flamands se sont habitués à l’idée de vivre des années économiquement difficiles", explique Marc Justaert de la mutuelle CM. C’est ce qui ressort aussi des chiffres : 37% des Flamands estiment que la situation économique actuelle a un impact sur leur bonheur. C’est 5% de moins qu'en 2012.

"Un cinquième des personnes sondées pense avoir encore un risque de perdre son emploi cette année. L’année dernière, c’était un tiers", indique encore Marc Justaert dans le quotidien De Morgen.

Environ 17% des sondés se disent malheureux. Ce sentiment touche principalement les groupes les plus faibles tels que les chômeurs ou les personnes qui touchent un revenu bas. "Les différences s’agrandissent dans notre société", explique Marc Justaert. Notons qu’à peine la moitié des personnes interrogées a des perspectives positives face au marché de l’emploi.