Les Diables Rouges s’inclinent face au Japon

Malgré un but début de match, ponctué par un but de Mirallas (15e), la Belgique a concédé une deuxième défaite consécutive en étant battue 2-3 par le Japon, mardi dans son deuxième match de préparation au Mondial brésilien. Kakitani (37e), Honda (53e) et Okazaki (63e) ont marqué les buts japonais. Alderweireld a réduit l'écart (79e). Jeudi, la Belgique s'était inclinée 0-2 face à la Colombie.

Auteurs d'un bon début de rencontre, les Diables Rouges prenaient les commandes au quart d'heure. Lukaku dribblait Kawashima, sorti loin de son but, et centrait pour Mirallas, qui devançait Sakai et ouvrait la marque.

Après un tir de Kagawa sur le poteau (30e) et un coup-franc d'Honda détourné par Mignolet (32e), le Japon égalisait. Kakitani, isolé dans le rectangle, reprenait victorieusement un centre de Sakai (37e). Mignolet sortait ensuite une magnifique parade sur une frappe tendue d'Hasebe (45e).

En seconde période, Honda profitait d'une défense belge trop passive pour donner l'avantage aux 'Samouraïs' (53e). Okazaki concluait parfaitement un beau mouvement collectif, portant le score à 1-3 (63e). Les Diables Rouges réagissaient: la barre transversale repoussait une tête de Van Buyten (76e) avant qu'Alderweireld ne relance la rencontre (79e). Le score restait cependant de 2-3.

La Belgique n'avait plus encaissé trois buts en un match depuis Allemagne-Belgique en octobre 2011 (3-1).

Les regards des Diables Rouges sont désormais tournés vers le tirage au sort du Mondial brésilien, le 6 décembre. Leur prochaine rencontre est prévue le 5 mars prochain, contre la Côte d'Ivoire de Didier Drogba.

"Le plus gros problème: les joueurs qui ne jouent pas en club"

"Nous avons un grand problème: les joueurs en manque de rythme", a pointé Marc Wilmots sur RTL-TVI après la deuxième défaite des Diables Rouges en préparation, mardi, contre le Japon (2-3).

"Je voulais essayer Hazard dans une position différente. Un amical, c'est fait pour ça", a expliqué le sélectionneur national, qui avait proposé une formation offensive avec Hazard, Mertens et Mirallas derrière Lukaku. "On a perdu l'équilibre dans le triangle de l'entrejeu, mais on a eu des bons moments en première mi-temps. Puis on a trop reculé. Mais on a un gros problème, c'est que nous avons des joueurs qui ne jouent pas dans leur club et qui sont en manque de rythme. En septembre-octobre, tu peux compenser ça par la préparation, mais il y a un moment, quand tu enchaînes deux matches en quatre-cinq jours, ça devient difficile. On l'a vu aujourd'hui, on voulait sortir, mais on était dans le rouge."