Les trains circuleront moins vite fin 2014

Le nouveau plan horaire de la SNCB, qu’a pu consulter le quotidien De Morgen et qui devrait entrer en vigueur en décembre 2014, prévoit notamment que les trains circuleront moins vite. La direction des chemins de fer belges tente de diminuer les retards en allongeant les temps de trajets.

Le quotidien De Morgen a pu consulter un document confidentiel de quelque 300 pages comprenant les nouveaux horaires que la SNCB compte lancer à la fin de l’an prochain. Il en ressort notamment que les trains circuleront moins rapidement qu’actuellement.

Ainsi, le trajet Bruxelles-Anvers prendra alors 43 minutes, soit plus de temps qu'en 1935. Le trajet Malines-Louvain durera 26 minutes, contre 16 à l’heure actuelle. La SNCB tente de diminuer ses retards en allongeant les temps de trajet.

Le Réseau express régional (RER) semble lui oublié. Selon les plans consultés par De Morgen, seul un train utilisant l'infrastructure du RER est prévu en décembre 2014, à savoir celui qui reliera Bruxelles à Nivelles.

La région du Limbourg est également très touchée par les nouveaux horaires, avec la disparition, en grande partie, de la ligne directe reliant Hasselt et Anvers. Durant le trajet reliant Genk à Anvers, le voyageur devra changer à deux reprises de train dès fin 2014, contre une fois actuellement.

Par contre, il y aura davantage de trains ralliant Zaventem, avec par exemple une ligne directe entre Bruges et Brussels Airport. L’aéroport international sera relié à la gare de Bruxelles-Central par six trains par heure, contre quatre actuellement.

L’organisation TrainTramBus se montre déçue par le nouveau plan horaire de la Société des chemins de fer belge. "Nous avions espéré une amélioration, mais si l’information donnée par De Morgen est correcte, beaucoup de voyageurs seront moins bien desservis", estime Stefan Stynen.

"Les trains ne gagnent pas en vitesse, au contraire. Depuis 1990, on observe une tendance à faire rouler les trains plus lentement".

Jonas Hamers / ImageGlobe