Verhofstadt réclame des excuses de John Kerry

Interviewé par le quotidien allemand Die Welt, le président du groupe libéral au Parlement européen (photo) réclame que le Secrétaire d’Etat américain John Kerry présente ses excuses pour les écoutes et activités d’espionnage pratiquées par l’agence de sécurité américaine NSA. Pour cela, le Parlement européen doit inviter Kerry, explique Guy Verhofstadt.

"Je lance un appel à Martin Schulz, en tant que président du Parlement européen, pour qu'il invite le Secrétaire d'Etat américain John Kerry lors d'une des prochaines sessions plénières. Au vu des 500 millions de citoyens européens ayant été écoutés, il doit présenter ses excuses au Parlement pour les dégâts subis", explique le Belge Guy Verhofstadt dans les pages du quotidien Die Welt.

"Nous n'avons peut-être toujours pas vu l'ampleur des écoutes illicites des Etats-Unis, mais sur base de ce qui a jusqu'ici été découvert, il faut absolument réparer les dégâts le plus rapidement possible - et cela doit commencer par des excuses", estime le parlementaire libéral.

Ces excuses seraient un premier pas dans la reconquête de la confiance particulière entre les Etats-Unis et la Belgique. Elles pourraient alors engendrer rapidement des accords clairs sur la protection de données, et sur un accord de libre-échange transatlantique, conclut Guy Verhofstadt.