Les filles de Filip Dewinter candidates en Wallonie

Lors des prochaines élections du 25 mai 2014, le Vlaams Belang proposera des listes en Wallonie. Véroniek Dewinter, sera probablement une des candidates du parti d’extrême droite. L’information est révélée dans le journal dominical "De zondag". Selon Filip Dewinter (photo) il s’agit d’un geste symbolique.

Après la déroute électorale de son parrti lors du scrutin communal de l’an dernier, le leader du Vlaams Belang Filip Dewinter semble plus combatif que jamais. "Si les partis francophones peuvent présenter des listes électorales dans le Brabant flamand, (dans l'ancienne circonscription de Bruxelles-Hal-Vilvorde) pourquoi ne pourrions-nous pas le faire en Wallonie" a-t-il déclaré.

Le Vlaams Belang envisage donc de présenter des candidats dans le Hainaut et le Brabant wallon. Le Hainaut est la province d’Elio Di Rupo et ce n’est pas une coïncidence.

"Di Rupo c’est l’ennemi public n°1. Nous porterons la lutte jusqu’à sa porte. Et pourquoi les Wallons ne seraient-ils pas sensibles à nos discours. Nous pouvons être leurs alliés. La scission du pays serait également une bonne chose pour eux" déclare-il dans De zondag.

"Je veux convaincre les Wallons de ne pas voter pour le PS, mais pour n'importe quel autre parti. Et de préférence pour le Vlaams Belang."
A la question de savoir qui figurera sur les listes en Wallonie, le leader du parti Filip Dewinter répond qu'il le ferait volontiers mais qu'il ne peut pas se présenter partout. "Je n'exclus pas qu'une de mes filles y soit candidate. Et pourquoi pas deux de mes trois filles. Mon aînée Karolien, qui est conseillère communale à Meksem, poussera vraisemblablement la liste pour les élections européennes. Mon autre fille Veroniek choisira probablement une liste en Wallonie", précise-t-il. Quant à ma troisième fille An-Sofie (connue pour avoir posé en burqa sur une affiche controversée) ce n'est pas évident pour elle d'un point de vue professionnel.

Filip Dewinter se présentera à Anvers. Quant au président du parti d’extrême droite Gerolf Annemans, il sera tête de liste pour les élections européennes.