"Je dépose ma candidature la semaine prochaine"

Guy Verhofstadt (Open VLD), ancien Premier-ministre belge et actuel chef du groupe des libéraux au Parlement européen, a annoncé lundi soir dans l’émission "Reyers laat" de la VRT qu’il introduirait vraisemblablement la semaine prochaine sa candidature à la présidence de la Commission européenne. "Qui n’aurait pas envie de le faire ?", interrogeait le Gantois.

Les élections européennes auront lieu en mai 2014, en même temps que les élections fédérales et régionales. En vertu du Traité de Lisbonne, le choix du futur président de la Commission européenne - qui reste désigné par les chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union européenne, mais avec davantage d'influence du Parlement européen - doit refléter les résultats des élections européennes.

Chaque groupe politique doit, pour ce faire, proposer un candidat. Guy Verhofstadt espère donc obtenir cette nomination de la part des libéraux européens (ALDE).

"J'ai appris que Tony Blair et Silvio Berlusconi sont contre ma candidature, car ils me trouvent trop Européen", expliquait l’ancien Premier ministre belge dans l’émission "Reyers laat". En 2004, Guy Verhofstadt était toutefois l'un des candidats favoris pour la fonction.

L'ALDE est aujourd'hui le troisième groupe politique de l'hémicycle européen, derrière le PPE (Parti populaire européen) et les sociaux-démocrates. Les libéraux européens doivent se réunir cette semaine à Londres pour un congrès du parti.

Selon le site internet de l'ALDE, les candidats à la présidence de la Commission européenne peuvent encore introduire leur dossier jusqu'au 20 décembre. Le candidat choisi sera connu le 1er février, lors d'un congrès électoral à Londres.

"J’introduirai ma candidature sans doute la semaine prochaine. Je pense que, cette fois, les résultats des élections européennes seront déterminants", expliquait Guy Verhofstadt, laissant clairement paraître qu’il serait très heureux d’être nommé président de la Commission européenne. "Qui ne le serait pas ?", concluait le libéral flamand.