Genk qualifié pour les 16èmes de l’Europa League

Le Racing Genk s'est à nouveau assuré une place pour les seizièmes de finale de l'Europa League en s'imposant 3-1 à domicile face au Dynamo Kiev, lors de la cinquième et avant-dernière journée du groupe G, jeudi à la Crystal Arena. Grâce à ce succès contre les deuxièmes du groupe, Genk, toujours invaincu dans la compétition, terminera 1er de sa poule, héritant comme en 2012 du statut de tête de série lors du tirage au sort des 1/16e de finale qui est prévu le 16 décembre à Nyon. De son côté, Zulte Waregem conserve une chance de se qualifier, alors que le Standard n’est toujours pas parvenu à décrocher une seule victoire.

Sans Mbokani suspendu, le Dynamo surprenait d'entrée les Limbourgeois, peu inspirés sur une des premières incursions ukrainiennes. Se jouant du hors-jeu, les hommes d'Oleg Blokhin bénéficiaient d'un contre favorable pour isoler Yarmolenko, qui n'avait aucune peine à tromper Köteles.

Les tenants de la Coupe de Belgique, bien décidés à effacer le revers concédé à Ostende le week-end dernier en championnat (4-0), réagissait par l'entremise de Kumordzi, stoppé fautivement par Khacheridi dans le rectangle. Vossen ne tremblait pas pour transformer le penalty, avant d'être également à la base du deuxième but des siens, un quart d'heure plus tard.

Le capitaine genkois remisait intelligemment de la tête un centre de Buffel pour Kumordzi, qui n'avait plus qu'à pousser le cuir dans le but de Koval. De Ceulaer, qui était monté au jeu en remplacement de Camus blessé, mettait ensuite les Limbourgeois sur du velours juste avant le repos, en marquant (involontairement) de l'épaule un centre de la droite.

Malgré une domination de Kiev en seconde période, les hommes de Mario Been réussissaient à garder leur structure, s'assurant le droit de passer l'hiver européen et de boucler la phase de poules à la 1e place du groupe G, avec 11 points, avant le dernier match le 12 décembre au FC Thoune. Kiev, 7 points, devra attendre son duel contre les Autrichiens du Rapid de Vienne (6 points), vainqueur de son côté jeudi 2-1 des Suisses de Thoune, déjà éliminé avec 3 unités.

Zulte garde espoir

Grâce à deux buts de Hazard et de Malanda, Zulte Waregem a gagné à Wigan (1-2) le match de la 5e journée de la poule D de l'Europa League. Cette victoire permet au club flandrien de se classer deuxième avec 7 points, soit 2 de plus que Wigan et 3 que Maribor. Il conserve donc une chance de se qualifier pour les 16e de finale. Le 12 décembre, il reçoit le Rubin Kazan, qui est déjà qualifié.

En bon club du milieu de Championship (Division 2 anglaise), Wigan base tout son jeu sur la puissance physique. Cela a marché d'emblée grâce à Barnett, qui a marqué dès la 7e (1-0). Ce jeu rapide à l'anglaise a asphyxié les Flandriens, qui perdaient la plupart des duels. Coluum McManaman s'est révélé être un véritable poison, plus particulièrement pour Steve Colpaert. James McClean a aussi donné des frayeurs à Sammy Bossut.

Face à cela, Zulte Waregem n'a présenté qu'un tir mal cadré de Kums (17e). Mais, à la 37e, une rapide reconversion offensive a vu Kums lancer Thorgan Hazard. Le Brainois a décoché un tir dont le gardien Lee Nicholls a très mal jugé la trajectoire, balançant le ballon dans son but (1-1).

En seconde période, Wigan n'a pas été en mesure de répéter ses efforts. A la 61e, McClean a obligé Bossut à dégager en catastrophe des poings. Mais Zulte a bien bloqué la rencontre au milieu du jeu et s'est même forgé une occasion à la 88e que Junior Malanda a concrétisée.

Toujours pas de victoire pour le Standard

Éliminé depuis son revers 1-3 à Sclessin le 7 novembre dernier face aux Autrichiens de Salzbourg, le Standard de Liège n'a toujours pas réussi à décrocher sa première victoire en Europa League. Les hommes de Guy Luzon, qui a de nouveau fait tourner son noyau, se sont en effet inclinés 2-1 (mi-temps: 1-0) jeudi en déplacement chez les Danois d'Esbjerg dans le cadre de la 5ème journée de la phase de poules.

Les rares supporters liégeois présents au Danemark ont dû attendre l'égalisation des leurs en seconde période pour voir les Rouches réagir et avoir de quoi quelque peu se réchauffer. Le Standard n'est jamais rentré dans le match avant la pause, incapable de réagir après un premier but de Mick Van Buren, inscrit par le Néerlandais à la 18e après une récupération d'un tir dévié par Ciman et bien aidé par le laxisme de la défense liégeoise.

Les leaders du championnat de Belgique retrouveront de l'énergie après l'égalisation en deuxième mi-temps de leur capitaine Igor De Camargo, qui plongeait au point de penalty pour reprendre de volée un assist de Mpoku et tromper Ronnow (53e). Le match allait alors gagner en vitesse et les occasions se succéder de part et d'autre, mais Van Buren coupait tout espoir liégeois en profitant d'une erreur de Ben Haim (80e).

Salzbourg, vainqueur 1-0 d'Elfsborg, 15 points, et Esbjerg, 12 unités, sont assurés des deux premières places du groupe alors que les deux leaders s'affronteront lors de la dernière journée. Elfsborg et le Standard, qui se rencontrent le 12 décembre à Sclessin, ne comptent toujours qu'un point au compteur.