L’Etat belge dédommage la famille d’un demandeur d’asile

Un arrêt de la Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH) indique que l’Etat belge a déboursé 40.000 euros pour dédommager la famille d’un demandeur d’asile arménien (photo hors contexte) décédé en 2012 dans notre pays, où il était venu pour une intervention médicale.

L’Arménien était venu en Belgique l’an dernier pour bénéficier d'une greffe du foie. Il n'avait cependant pas obtenu de permis de séjour. En juin 2012, la Cour européenne des droits de l’Homme avait condamné la Belgique pour cette raison et exigé que l'homme puisse recevoir les soins médicaux dont il avait besoin.

Le patient arménien était décédé près d'un mois plus tard.

Selon l'arrêt de la CEDH, qui date du début du mois de juin dernier, il apparaît que l'Etat belge a payé une compensation financière de 40.000 euros à la famille de cet homme.

"Il n'a pas reçu les soins médicaux nécessaires et cela malgré l'injonction de la CEDH", déplore Ivo Flachet, du collectif d'avocats Progress Lawyers Network Brussel. "En concluant un accord avec la famille, le gouvernement belge reconnaît avoir violé les articles de la Cour européenne relatifs au droit à la vie et à l'interdiction des traitements inhumains", estime Flachet.