La prime flamande à la location élargie

Le gouvernement flamand va permettre à un nombre accru de locataires à bas revenu de bénéficier de subsides à la location. Ils ne devront ainsi plus attendre un logement social pendant 5 ans mais seulement 4 ans pour avoir droit à une prime. Selon la ministre flamande du Logement, Freya Vanden Bossche (SP.A), cette mesure devrait permettre à 4.000 familles supplémentaires de recevoir une prime à la location.

Depuis 2012, les familles à revenus les plus bas qui attendent depuis 5 ans d’avoir accès à un logement social reçoivent une prime à la location. Celle-ci doit leur permettre de trouver un logement sur le marché privé. La prime s’élève à 120 euros par mois, plus 20 euros par enfant à charge.

Le gouvernement flamand a décidé ce vendredi d’allouer la prime à la location aux familles à bas revenus dès qu’elles auront dû attendre 4 ans (et non plus 5) d’obtenir un logement social. Le prix maximum de location qu’ils peuvent accepter sera également augmenté. Jusqu’à présent, la prime n’était allouée que pour un loyer ne dépassant pas 560 euros par mois.

Dans les régions où les loyers sont plus élevés - comme la périphérie flamande de Bruxelles, les villes, et les communes autour de Gand (Flandre orientale) et d’Anvers - le plafond du montant de location sera augmenté de 10% supplémentaires. Dans ces régions, la prime allouée sera également 10% plus élevée.

Depuis 2007, il existe également en Flandre des subsides à la location, qui doivent permettre à des familles à bas revenu résidant dans un logement en mauvais état de trouver un logement de meilleure qualité. Ce système est assez semblable à celui de la prime à la location, et sera également réajusté.

Le plafond de ces subsides passera à 120 euros, plus 20 euros par personne à charge. Pour obtenir pareil subside, il faudra dorénavant s’inscrire pour obtenir un logement social.