La ligne de front de la Guerre 14-18, patrimoine de l’Unesco d’ici 2016

"D’ici l’été 2016, la ligne de front de la Première Guerre Mondiale devrait être inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco". C’est ce qu’a déclaré le ministre-président flamand Kris Peeters (CD&V), dans son discours prononcé à l’occasion de l’arrivée à Londres de septante sacs de terre provenant des cimetières militaires britanniques du Westhoek (Flandre occidentale).

Ces sacs ont été amenés à Wellington Barracks, à proximité de Buckingham Palace, afin de constituer le premier jardin commémoratif 14-18.

«Ce jardin symbolise le retour au pays des fils de la Grande-Bretagne qui sont tombés dans les plaines flamandes » a déclaré le ministre président.

L’inscription au patrimoine mondial de l’Unesco de toute la ligne de front signifierait que nous l’oublierons jamais ce qui s’est passé il y a près de 100 ans.

Kris Peeters a déclaré qu’il y avait du progrès dans la demande d’inscription au patrimoine de l’Unesco, un dossier qui avait été introduit par le ministre flamand du Tourisme Geert Bourgeois (N-VA). Une démarche introduite avec les départements du Nord de la France.