Le Musée de l’Afrique de Tervuren a fermé ses portes

Plus de 15.000 personnes ont rendu une dernière visite au musée royal de l’Afrique centrale ce week-end, avant qu’il ne soit fermé pendant plus de 3 ans pour une rénovation de taille, dont le coût est estimé à 51 millions d’euros. Le directeur général Guido Gryseels en a symboliquement fermé les grilles ce dimanche soir.

Le musée royal de l'Afrique centrale a fermé ses portes en raison de travaux de rénovation qui dureront plus de trois ans. Sa réouverture est prévue pour le milieu de l’année 2017.

Le musée historique doit être entièrement vidé pour le 17 février 2014, date à laquelle la clef sera remise à l'entrepreneur. Son éléphant, qui est l’un de ses plus grands symboles, a déjà été transporté au centre flamand des sciences et technologies de Malines, Technopolis. Les différentes collections seront prêtées à divers musées dans le monde pendant la période des travaux.

La rénovation du musée coûtera 51 millions d'euros. L'infrastructure du bâtiment, qui date de 1919, doit d’urgence être adaptée aux besoins d'un musée moderne. Ce dernier est également réputé dans le monde entier pour ses travaux scientifiques.