Les indépendants travaillent plus longtemps

Le nombre d’indépendants âgés de plus de 60 ans a augmenté de 47% en dix ans en Belgique, pour passer de 101.795 à 149.227 personnes actives. C’est ce qu’indiquent les quotidiens De Standaard, Het Nieuwsblad et Le Soir, sur base des chiffres du Syndicat neutre pour indépendants (SNI) et de l’Institut national d’assurances sociales pour travailleurs indépendants (Inasti). Ces indépendants doivent chercher plus longtemps avant de trouver un repreneur de leur entreprise.

Entre 2002 et 2012, le nombre d'indépendants âgés de plus de 60 ans a augmenté de 47%, pour passer de 101.795 à 149.227. Et cela alors que le nombre total d’indépendants n’a augmenté lui que de 24% en l’espace de ces mêmes 10 ans. A l’heure actuelle, les plus de 60 ans représentent ainsi 15% de la population des indépendants, contre 12,8% il y a dix ans.

Selon le Syndicat neutre pour indépendants, plusieurs facteurs expliquent ce vieillissement. Le montant de la pension des indépendants, qui s'élève en moyenne à 787 euros mensuels, peut être l'un des facteurs. Mais aussi la difficulté croissante de céder son affaire dans de bonnes conditions, ou la croissance des professions libérales qui "sont des métiers moins pénibles que d'autres".

Si nombre d'indépendants continuent aussi à travailler après 60 ans parce qu'ils sont en bonne santé et passionnés par leur métier, un nombre croissant des indépendants qui approchent de l’âge de la pension trouvent difficilement un repreneur pour leur entreprise. Selon l’Institut pour l’entreprise familiale, quelque 20.000 entreprises seront à la recherche d’un repreneur ces prochaines années.

Le Syndicat neutre pour indépendants met en garde contre un vieillissement de l’entrepreneuriat. Le nombre d’entreprises diminuera de façon drastique et certaines professions sont menacées de disparition, estime le SNI. « Il est donc important d’encourager encore bien plus les jeunes à s’engager dans l’entrepreneuriat ».