Les ministères doivent s’abstenir de grosses commandes

Depuis le 22 novembre et jusqu’à la fin de l’année, les services publics fédéraux ne peuvent plus passer de commandes excédant 5.500 euros. Elles doivent être reportées, dans la plupart des cas, à 2014. Le ministre du Budget Olivier Chastel leur a envoyé une circulaire, pour que les objectifs budgétaires soient atteints. Le député Steven Vandeput (N-VA) proteste.

Le ministre fédéral du Budget, Olivier Chastel (MR), a envoyé une circulaire aux services publics fédéraux pour leur demander de ne plus effectuer de commande dépassant 5.500 euros d’ici la fin de l’année 2013, à moins que cela ne crée "des dommages graves et irréversibles", indiquent plusieurs quotidiens flamands ce lundi.

Selon ceux-ci, toutes les commandes dépassant 5.500 euros doivent être reportées à 2014, afin que les objectifs budgétaires puissent être atteints.

Le cabinet du ministre Chastel (photo) a confirmé que la clôture de la comptabilité publique a été anticipée cette année. "Il a été posé comme principe qu’il devait y avoir une sous-utilisation des moyens de 819 millions d’euros. Nous tenons à réaliser ce montant dans les faits".

Le parlementaire N-VA Steven Vandeput, qui a obtenu une copie de la circulaire d’Olivier Chastel, estime cependant que celle-ci est "une astuce budgétaire bon marché". Et de déclarer : "Si vous réduisez l’année comptable de six semaines, n’importe qui peut bomber le torse en affirmant qu’il a moins dépensé cette année-là". Selon lui, cette mesure appelle la vengeance.