Lourdes collisions en chaîne à Zonnebeke

Environ 132 véhicules ont été impliqués dans trois collisions en chaîne qui se sont produites mardi matin sur l’autoroute A19 dans les deux sens (Ypres et Courtrai), à hauteur de Zonnebeke (Flandre occidentale). Un épais brouillard est responsable des accidents spectaculaires. En fin d'après-midi, le bilan provisoire était d'au moins 1 mort et 76 blessés, dont 6 grièvement. L’autoroute est toujours fermée dans les deux sens.

Le plan catastrophe provincial a été lancé ce mardi matin en Flandre occidentale, depuis Bruges, par le gouverneur Carl Decaluwé, à la suite de deux grandes collisions en chaîne sur l’autoroute A19 à hauteur de Zonnebeke - à une distance de 3 km l'une de l'autre en direction de Courtrai - impliquant des dizaines de véhicules.

Une troisième collision en chaîne se produisait peu après, vers 9h30, dans le sens inverse de la même autoroute (en direction d'Ypres). Un camion-citerne transportant des produits dangereux y était assez rapidement stabilisé.

Un centre de crise a été installé à la maison communale de Zonnebeke. Un centre d'accueil pour les conducteurs qui ne sont pas blessés est installée à Beselare.

Selon le bourgmestre de Zonnebeke, il y aurait 1 ou 2 morts. Le gouverneur Decaluwé a pour sa part confirmé vers 13h le décès d'un conducteur, coincé dans son véhicule. En fin d'après-midi, le bilan provisoire officiel était cependant encore d'au moins un mort.

Quelque 132 véhicules ont été impliqués dans les trois carambolages. Il y aurait 76 blessés, dont 6 grièvement et en état critique. Les dégâts matériels sont énormes des deux côtés de l'autoroute.

"Les services de secours font tout pour retrouver d'autres victimes éventuelles", précisait la police ce matin. Ce n’était pas facile, étant donné que l’autoroute a été fermée dans les deux sens et que le brouillard persistait.

Un hôpital mobile a été érigé dans les parages du lieux des accidents. Les services de secours apportaient aussi une aide psychologique aux automobilistes rescapés.

Selon le Centre flamand du trafic routier, les accidents ont été provoqués par l'épais brouillard qui régnait sur l’autoroute, réduisant la visibilité à moins de 2 mètres. Les automobilistes impliqués ont parlé d'un "mur de brouillard" qui est apparu subitement.

Le Centre flamand du trafic routier appelle encore tous les conducteurs à éviter de s’engager sur l’autoroute A19 dans les environs de Zonnebeke.

Le déblayage de l’autoroute devrait en effet prendre encore un certain temps. L'A19 restera fermée à hauteur des accidents jusqu'à mercredi matin au moins.

La Croix Rouge de Flandre appelle les citoyens qui sont du groupe sanguin O négatif à faire un don de sang ce mardi encore.