Tempête Xaver : "Tout le monde est sur le pont"

Le plan catastrophe provincial a été déclenché en Flandre occidentale vers 14h, à l’approche de la tempête à la Côte. Ostende s’attend au plus haut niveau d’eau depuis 60 ans, alors que Bredene a évacué 2.000 habitants. Les autorités et services de secours se tiennent prêts à intervenir au littoral. A Anvers, où on s’attend à ce que le niveau de l’Escaut monte jusqu’à plus de 7 mètres vendredi à l’aube, les digues et écluses ont été fermées.

Depuis ce jeudi matin, les communes balnéaires belges se préparent activement à l’arrivée de la tempête Xaver en Mer du Nord, craignant que la combinaison entre les vents violents et la marée haute n’occasionne un important raz-de-marée.

Les communes de Bredene, Ostende et Nieuport ont déclenché leur plan catastrophe communal, et vers 14h le plan catastrophe et d’intervention pour toute la province de Flandre occidentale était déclenché. C’est le gouverneur Carl Decaluwé qui coordonne ainsi les possibles opérations de secours.

« Nous avons constaté plusieurs points faibles, qui nous ont encouragés à déclencher le plan catastrophe. Toutes les mesures de prévention sont maintenant déployées ». Les services de secours sont en état d’alerte. "Tout le monde est sur le pont", expliquait Decaluwé. Selon certaines estimations, les vagues pourraient dépasser 6 mètres de hauteur, vers 3h du matin.

La Protection civile et la Défense ont été appelés en renfort, notamment pour placer des sacs de sable aux endroits risquant d’être inondés. L’accès à la place a été fermé, les ports de plaisance et les digues ont été protégés avec des poutres de cloisonnement. La baignade est strictement interdite.

A Bredene, plus de 2.000 habitants ont progressivement été évacués des environs du canal Gand-Bruges-Ostende. La commune craint en effet une inondation du quartier du Sas. L’armée a installé une digue d’urgence.

Certaines routes au littoral seront vraisemblablement fermées à la circulation en raison de la tempête.

Anvers protège la zone de l’Escaut

Les digues de débordements le long d'une dizaine de zone inondables aux abords des voies navigables et du canal maritime ont été fermés au public dès ce jeudi, pour qu'il n'y ait aucune situation dangereuse lorsque les eaux de l'Escaut maritime, de la Durme et du Rupel s'écouleront dans les zones inondables, construites dans le cadre du plan Sigma.

"Les zones inondables doivent servir à éviter que l'eau n'arrive dans les zones habitées et pour éviter une brèche dans une digue", indique le gestionnaire des vois navigables et du canal maritime.

Le laboratoire flamand de recherche hydraulique s'attend à ce que le niveau de l'eau soit de 7,15 mètres au-dessus du niveau de la mer vers 5h20 à Anvers, vendredi matin. Jusqu'après 8h du matin, de hauts niveaux d'eau sont attendus à hauteur des zones inondables contrôlées de Tielrodebroek (7,25 mètres au confluent de la Durme et de l'Escaut).

Le long de l'Escaut plusieurs digues sont fermées et des hauteurs d'eau comprises entre 6,65 mètres et 7,25 mètres sont attendues. Au port d'Anvers, les écluses fonctionneront comme système de défense. L'aire de stationnement sur les quais ne sera pas accessibles de jeudi soir 18h à vendredi soir 22h.