Annus horribilis pour les panneaux solaires

Moins de 3.000 ménages en Flandre ont fait installer des panneaux solaires en 2013, alors que l’an dernier ils étaient 44.000 à l’avoir fait. Soit environ 16 fois plus nombreux. En cause, la disparition d’une série de subsides pour le placement de modules solaires photovoltaïques.

En 2011, l’année du plus grand succès des panneaux solaires, quelque 85.000 nouvelles installations ont été enregistrées en Flandre. C’est nettement plus que les 2.681 installations de panneaux solaires qui ont été effectuées en 2013. Il s’agissait en plus surtout d’installations d’envergure restreinte cette année.

"De nombreuses entreprises ont cessé leurs activités", explique Alex Polfliet, président de PV-Vlaanderen, l’organisation sectorielle pour l’énergie solaire photovoltaïque. "Ce qui signifie aussi que beaucoup d’emplois ont été perdus dans ce secteur".

En cause, notamment, la révision des certificats pour l’énergie verte qui a été introduite à la fin de 2012 et l’introduction en 2013 d’une contribution des propriétaires de panneaux solaires à l’utilisation du réseau de distribution d’électricité. Mais aussi la disparition ou réduction de subsides à l’installation de panneaux photovoltaïques.

Le régulateur flamand à l’énergie s’attend toutefois à une remontée du nombre d’installations de panneaux solaires en 2014, surtout pour les nouvelles constructions. "Dès le 1er janvier, les propriétaires seront obligés d’avoir de l’énergie renouvelable dans leur habitation", explique André Pictoel. "Il peut s’agir d’énergie solaire, mais aussi par exemple de pompes à eau".

Le secteur demande aux autorités flamandes de lancer une campagne d’information au sujet des avantages des panneaux solaires pour les ménages.