A nouveau moins de naissances en Flandre

Pour la 3e année consécutive, on note une baisse du nombre d’accouchements, indique le Centre d’étude d’épidémiologie périnatale. L’an dernier, près de 65.500 bébés ont vu le jour, soit 2% de moins qu’en 2012. La cause serait à chercher dans la crise des années 1980.

Pour être précis, 65.484 naissances ont été enregistrées en 2013 en Flandre. C’est 2% de moins qu'en 2012, année au cours de laquelle 66.822 naissances avaient été comptabilisées.

Ces chiffres proviennent du rapport annuel du Centre d'étude d'épidémiologie périnatale (SPE), publié jeudi. Chaque année, le SPE - en collaboration avec l'Agence flamande Soins et Santé - rapporte le nombre de naissances recensées dans les 65 maternités de Flandre. Le Centre reprend 100% des accouchements survenus en milieu hospitalier.

Toutes les provinces ont connu une baisse du nombre de naissances en 2013, la plus importante étant toutefois notée dans le Limbourg (-4,11%).

"Le taux de natalité est influencé par ce qui s'est passé il y un quart de siècle", explique le gynécologue Hendrik Cammu (Hôpital universitaire de Bruxelles). "Après la guerre, dans les années 50, il y a eu un baby-boom. En revanche, au milieu des années 80, il y a eu moins de naissances, notamment en raison de la crise. Il y a donc, un quart de siècle plus tard, également moins de femmes qui ont des enfants."

C'est la troisième année consécutive que l'on constate une baisse du nombre d'accouchements en Flandre.