La Belgique finance 2 structures médicales pour réfugiés syriens

Le ministre des Affaires Etrangères Didier Reynders (MR), en mission au Proche-Orient ces jeudi et vendredi, a indiqué que la Belgique débloquera 344.000 euros pour la construction de deux structures médicales d’appui dans le sud-est de la Turquie, pour la prise en charge de réfugiés syriens.

Didier Reynders a inauguré jeudi au poste-frontière d’Akçakale (à la frontière turco-syrienne) une école construite avec des deniers belges dans un camp de réfugiés syriens. Il en a profité pour annoncer que la Belgique va aussi financer à hauteur de 344.000 euros la construction de deux structures médicales d’appui pour la prise en charge de réfugiés, au sud-est de la Turquie.

Comme ce fut le cas pour l'école, les fonds belges serviront l'AFAD, l'agence turque pour les réfugiés, qui se chargera de la construction des deux structures, des "fast support medical units", qui pourront accueillir jusqu'à 3.000 patients par mois.

L'objectif est de pouvoir atteindre les réfugiés à l’intérieur mais également à l'extérieur des camps. Actuellement, la Turquie accueille quelque 200.000 réfugiés syriens dans des camps et 500.000 en dehors des camps.

AP2013

Déjà plus de 10 millions d’euros d’aide belge

Au total, la Belgique a dépensé 2,5 millions d'euros en 2012 et 8,3 millions d'euros en 2013 en réponse à la crise syrienne, à travers les départements de la Coopération et des Affaires étrangères.

Le premier objectif de la Belgique et de l'Union européenne est de trouver une "solution politique" en Syrie, a rappelé jeudi Didier Reynders (photo). Le chef de la diplomatie belge a cependant affiché son scepticisme à cet égard, à quelques jours de la deuxième réunion de Genève censée rassembler les protagonistes.

En vue de la réunion du Koweït, le ministre des Affaires Etrangères est également d'avis que certains bailleurs de fonds ne confirment pas leurs engagements. "La Belgique fait des promesses à la hauteur de ses moyens, mais au moins elle les concrétise", a déclaré Reynders