Un combattant en Syrie condamné pour vente de drogue

Le tribunal correctionnel d’Anvers a condamné par défaut le Belge Brian De Mulder à une peine de prison de 18 mois et une amende de 6.000 euros, pour vente de cocaïne. Un complice a également été condamné. De Mulder (19 ans) se trouve vraisemblablement encore en Syrie.

Le tribunal correctionnel d’Anvers a ordonné l'arrestation immédiate du jeune homme de 19 ans. Brian De Mulder se trouve cependant en Syrie depuis janvier 2012. Il était donc absent à son procès.

Un complice de De Mulder, âgé de 22 ans, a été condamné à une peine de 180 heures de travail et à une amende de 6.000 euros, dont 4.500 avec sursis.

Les deux condamnés avaient été surpris le 2 juin 2012 dans un véhicule, alors qu'ils venaient de vendre de la drogue. Ils avaient tenté de se débarrasser de 26 boulettes de cocaïne, pesant au total 18,2 grammes. Brian De Mulder détenait 125 euros, et son complice avait 1.000 euros en petites coupures.

La police avait encore trouvé, lors d'une perquisition au domicile du complice du combattant belge en Syrie, quelque 1.690 euros dissimulés dans des cassettes-vidéo. Elle avait aussi saisi plusieurs GSM au domicile de Brian De Mulder. La justice a estimé que les deux hommes faisaient du trafic de drogue.

Pour rappel, le nom de Brian De Mulder a été cité récemment en relation avec un film de menaces (photo) qui circule sur l’internet. Dans ce bref document, des menaces d’attentat sanglant sont proférées à l’encontre de plusieurs cibles belges. Le ministre de la Défense, Pieter De Crem, y est notamment menacé de mort.

Ces menaces ont été placées sur un compte YouTube au nom de Brian De Mulder. La justice examine si le jeune homme a effectivement placé lui-même ce film de menaces sur l’internet.